Texte à méditer :  
" - Quel signe peux-tu nous donner pour agir ainsi ?  

Jésus leur répondit :

- Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai.
"

   Jn 2, 18-19

Voegtlinshoffen - 1. L'église
VOEGTLINSHOFFEN


L’église Saint-Nicolas

 

voegegliseext.jpg


Les catholiques de notre village dépendaient pendant de longs siècles de la paroisse de Hattstatt, un village voisin, dont un vicaire venait célébrer les offices dans une petite église située rue Saint-Nicolas. Cette église fut consacrée et dédiée à Saint Nicolas en 1145 par l’évêque de Bâle, Ortlieb. Mais les dimanches et les jours de grandes fêtes, les fidèles devaient se rendre à l’église-mère de Hattstatt.
En 1670, après le désastre de la guerre de trente ans (1618-1648), l’église fut relevée de ses ruines et en même temps agrandie. C’est en 1737 que notre village devint une paroisse indépendante. Par la suite l’église s’avéra trop petite et trop vétuste pour une population en augmentation. Aussi, en 1786, le Conseil municipal décida de construire la nouvelle église. Les travaux furent exécutés uniquement par les habitants à titre bénévole, à l’exception d’un maçon et d’un charpentier rémunérés par la commune. C’est en 1789 que la nouvelle église Saint-Nicolas fut consacrée. De l’ancienne, on ne transféra que l’orgue construit par Jacques Besançon en 1768.
Une visite s’impose : l’intérieur de l’église renferme depuis 1792 un ensemble mobilier baroque, classé monument historique en 1973. Seuls les bancs et les confessionnaux furent exécutés en style de l’époque.
L’orgue fut construit en 1768 par le facteur d’orgue Jacque Besançon, d’origine suisse mais installé en Alsace. Puis il fut transféré à la nouvelle église en 1789 par Joseph Rabiny, facteur d’orgue à Rouffach. Des modifications lui furent portées par Callinet en 1818 et Borger en 1899. Enfin, l'instrument a fait l'objet d'une restauration complète en 2009-2010 assurée par Jean-Christophe Guerrier, lui redonnant son état d'origine. Son inauguration et sa bénédicition eurent lieu le 4 décembre 2010 (pour plus de détails, voir la page qui lui est consacrée).

 

voegtorguea.jpg

Les autels et la chaire proviennent de l’ancien couvent des Capucins de Colmar (actuellement collège Saint-André). En 1792, afin d’aménager un hôpital, l’armée vida sans l’autorisation de la ville la chapelle du couvent et la commune de Voegtlinshoffen put ainsi acquérir une partie du mobilier.
 

La chaire date de la deuxième moitié du XVIIIème siècle. Le Bon Pasteur sur le dorsal est un ajout du XIXème siècle, de même que la rampe de l’escalier.

voegtchaire3a.jpg


Le maître-autel qui orne le chœur de l’église fut réalisé dans le style Louis XV vers le milieu du XVIIIème siècle. Le devant d’autel a été restauré en 1908, sans doute par Théophile Klem de Colmar. Le tabernacle est orné de deux statuettes représentant saint François d’Assise et saint Fidèle de Sigmaringen. Au dessus du maître-autel on peut remarquer, dans un cadre ovale, le tableau du couronnement du roi de France Louis IX, saint Louis, agenouillé devant la couronne d’épines.
Les deux autels-retables secondaires constituent un ensemble de mobilier du début du XVIIIème siècle très remarquable. La toile de l’autel latéral gauche représente l’Apparition du Christ et de la Vierge à saint François d’Assise. Il est signé par Franz Carl Stauder.
Saint Nicolas
patron de la paroisse
voegtstnicolas2a.jpg

Outre ces inestimables chefs-d’œuvre, deux belles statues, Saint Nicolas patron de l’église et Saint Sébastien, sont visibles dans le chœur, alors qu’un majestueux Christ en Croix complète les tableaux d’un chemin de croix de 1842.

 

voegegliseint.jpg

Le plafond de la nef est tendu d’une immense toile de lin peinte par Lichtenauer : au centre, la Résurrection du Christ et dans chacun des angles, la représentation des quatre évangélistes.
L’église contient également deux bénitiers très anciens en pierre.

L'un d'eux, en forme de colonne surmontée d’un chapiteau, pourrait éventuellement provenir de l’église abbatiale de Marbach, car son décor sculpté de torsades, d’arcatures et de rinceaux est très proche de celui du portail occidental de l’abbaye datant des années 1140.

voegtbenitier1a.jpg

De nouveaux vitraux placés entre 1968 et 1972, la réfection de la peinture des murs et du plafond rehaussent la valeur de ce mobilier et la beauté de l’église. En 2003, l’église bénéficia d’une restauration extérieure (murs, toiture), d’une nouvelle horloge et fut dotée d’une illumination extérieure.



 


Date de création : 13/02/2006 @ 17:25
Dernière modification : 23/03/2012 @ 09:17
Catégorie : Voegtlinshoffen
Page lue 5943 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article


Pages Infos

Communauté de paroisses

* Notre bulletin mensuel
Lien interparoissial Juillet & Aout 2017
(Format Réduit)

Lien interparoissial Juillet & Aout 2017
(Format Complet)

Sur votre Agenda en :
Voir sur le lien

Photos
 
* Conseil pastoral
Compte rendu de
la dernière réunion


* Zone pastorale
La lettre d'information
 

Messes - Célébrations
Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Mentions légales
Webmestre - Infos
^ Haut ^