Texte à méditer :  
" - Quel signe peux-tu nous donner pour agir ainsi ?  

Jésus leur répondit :

- Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai.
"

   Jn 2, 18-19

Voegtlinshoffen - 2. Le village

VOEGTLINSHOFFEN - 556 habitants

 

voegtvillage20073a.jpg


Géographie et Histoire


Origine du nom

A l’origine du village, et selon l’étymologie du nom, devait se trouver une ferme certainement située au lieudit Althof. Une humidité permanente permet de conclure à la présence d’eau souterraine affleurant à cet endroit. C’est d’ailleurs sur cette veine aquifère - l’actuelle rue Saint -Nicolas - que l’on découvre les premières traces de la communauté. Cette ferme se nommait, comme il était coutume à l’époque, d’après le patronyme de son propriétaire : Vogt, Voegtle ou Voegtlin – noms encore courants en Alsace – auquel on ajoutait le complément « Hof » c’est-à-dire exploitation agricole : d’où le nom Voegtlinshof. Le complément mis au pluriel donnera « Voegtlinshoffen ».
 

Situation
Appartenant au Canton de Wintzenheim, le village est situé à 10 km au sud-ouest de Colmar. Sa superficie est de 385 ha, dont 160 ha de forêt, 110 ha de vignes et 39 ha de prés.
Juché sur un promontoire à 340 m d’altitude, Voegtlinshoffen offre à la vue la plaine du Rhin, de Bâle au sud jusqu’à perte de vue au nord. En face, la Forêt Noire et le Kaisersstuhl limitent l’horizon. Au sud, derrière le Jura, brillent de temps à autre les sommets des Alpes Suisses, tandis qu’au nord la cathédrale de Strasbourg est le point le plus éloigné que l’on puisse distinguer.
 

Economie
Des commerces (une boulangerie - alimentation générale, un hôtel et un restaurant), des artisans (électricité, transport) et surtout la viticulture avec 15 exploitants et un certain nombre de coopérateurs animent la vie du village.
 

Petit aperçu historique de Voegtlinshoffen
Il est certain que le site de Voegtlinshoffen fut occupé par l’homme dès le début de notre ère : des silex taillés, des charbons, des fragments de poterie furent découverts en 1887 au lieudit « Altkloesterle ».
C’est de l’an 1145 que date la première mention du village et de son église dédiée à Saint Nicolas. Au milieu du XIIIème siècle, le village appartenait à l’évêque de Strasbourg. Plus tard propriété des Seigneurs de Schwartzenberg et des nobles d’Ehlingen, il fut vendu à l’Autriche en 1460. La Maison d’Autriche le donna en fief aux Seigneurs de Hattsatt. Après l’extinction de cette famille en 1585, il passa aux Seigneurs de Schauenburg jusqu’à la Révolution.
La guerre de Trente Ans (1618-1648) fut un désastre pour la région et lorsque l’armée du Général Bernard, Duc de Saxe-Weimar, entra en Alsace, les habitants de Voegtlinshoffen s’enfuirent. Un grand nombre d’entre eux moururent de misère. Ce n’est qu’en 1660 qu’on retrouve 17 bourgeois, dont un seul originaire de Voegtlinshoffen. Peu après, en 1670, l’église fut transformée et en 1724 on comptait déjà 70 familles dans le bourg. De 1786 à 1789 fut construite l’actuelle église, l’ancienne étant devenue trop petite et trop vétuste pour une population en croissance.
Le vignoble occupait une grande partie de la population, mais il y avait aussi des artisans (bois, fer, textile). Plus tard s’ajoutèrent les ouvriers des carrières de grès toutes proches.
 

Personnage célèbre
Roger Frémeaux, Maréchal des Logis Chef au 1er E.C. - 5ème Escadron, est né à Ronchin (Nord). Il fut tué le 4 février 1945 à l’âge de 24 ans, en plein combat à Voegtlinshoffen alors que, le buste sorti de la tourelle de son char et sans souci du danger, il dirigeait les tirs de la voiture de tête contre l’ennemi embusqué dans les maisons du village. Roger Frémeaux était promis à une belle carrière militaire : il avait fait la campagne du Maroc, le débarquement de Marseille, la prise de Colmar, mais il fut frappé mortellement à Voegtlinshoffen. La rue principale porte son nom. Une stèle y est érigée à sa mémoire.
 

Patrimoine
* L’église Saint-Nicolas (voir la page qui lui est consacrée)
* La fontaine octogonale du XVIIIème siècle, place de la Mairie, où trône le fameux « Rabseppala » (vendangeur)
* Le « Bacchus » à l’entrée nord du village, symbole du travail de la vigne et de la pierre (carrières à proximité) érigé en 1999
* La fontaine Saint-Nicolas, rue Saint-Nicolas, inaugurée en décembre 2002

Rue Saint-Nicolas   

voegvillage2.jpg



 

 

 


Date de création : 13/02/2006 @ 17:26
Dernière modification : 02/01/2012 @ 16:46
Catégorie : Voegtlinshoffen
Page lue 5842 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article


Pages Infos

Communauté de paroisses

* Notre bulletin mensuel
Lien interparoissial Juillet & Aout 2017
(Format Réduit)

Lien interparoissial Juillet & Aout 2017
(Format Complet)

Sur votre Agenda en :
Voir sur le lien

Photos
 
* Conseil pastoral
Compte rendu de
la dernière réunion


* Zone pastorale
La lettre d'information
 

Messes - Célébrations
Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Mentions légales
Webmestre - Infos
^ Haut ^