Texte à méditer :  
" - Quel signe peux-tu nous donner pour agir ainsi ?  

Jésus leur répondit :

- Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai.
"

   Jn 2, 18-19

Voegtlinshoffen - 3. L'orgue
L’orgue de l’église Saint-Nicolas à Voegtlinshoffen

 
L’orgue a été construit en 1768 par Jaque Besançon, né en 1738 à Sainte-Ursanne dans le Jura suisse, pour l’ancienne église paroissiale. Il a été transféré par Joseph Rabiny, de Rouffach, dans l’église actuelle après son édification en 1789. À cette occasion, Joseph Rabiny apporta une première modification à l’instrument.
 
Après avoir traversé la Révolution française sans dommage, l’instrument connut de nombreuses transformations, souvent pour le besoin de la liturgie mais aussi en rapport avec les goûts des différentes époques. Plusieurs facteurs d’orgues ont travaillé sur l’instrument : en 1800, il fut accordé par Weinbert Bussy, de Pfaffenheim ; en 1818, François Callinet, de Rouffach, fit des réparations sur la soufflerie, le clavier et les sommiers ; en 1899, première grande transformation (la console et les jeux de l’instrument) par Basile Théodore Borger, de Colmar ; en 1917, l’administration allemande réquisitionna les tuyaux de façade. Vers 1925, Antoine Berger, de Rouffach, installa une nouvelle façade de tuyaux avec un nouveau changement de composition ; en 1955 une intervention fut effectuée par Pierre Huguin, facteur d’orgue à Champ-le-Duc, qui travaillait beaucoup dans la région à cette époque.
 
D’importants travaux étant devenus nécessaires sous peine de condamner l’instrument au silence, la municipalité de Voegtlinshoffen en décida la restauration complète. Les travaux furent effectués par les facteurs d’orgues groupés Jean-Christian Guerrier et Marianne Bucher (Willer), et Bertrand Cattiaux (Liourdres) du 6 avril 2009 au 2 novembre 2010, sous la responsabilité de Christian Lutz, expert organologue, technicien-conseil pour les orgues auprès des Monuments historiques.

L’orgue restauré a été bénit et inauguré le 4 décembre 2010.


                                                   Composition de l’instrument 

Clavier manuel, 51 notes :                                                    Pédale, 15 notes :
Bourdon 8                                                                                 Flûte 8
Montre 4                                                                                    Flûte 4
Flûte 4                                                                                       Trompette 8
Nazard 2 2/3                                                                            Clairon 4
Doublette 2                                                                               
Tierce 1 3/5                                                                                
Cornet 5 rgs                                                                               
Fourniture 3 rgs                                                                       
Cromorne 8 B+D                                                                      
 
Tremblant doux
Tremblant fort
 
Diapason en si bémol

Date de création : 23/03/2012 @ 09:10
Dernière modification : 25/08/2013 @ 09:09
Catégorie : Voegtlinshoffen
Page lue 2957 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article


Pages Infos

Communauté de paroisses

* Notre bulletin mensuel
Lien interparoissial Février 2017
(Format Réduit)

Lien interparoissial Février 2017
(Format Complet)

Sur votre Agenda en :
Voir sur le lien

Photos
 
* Conseil pastoral
Compte rendu de
la dernière réunion


* Zone pastorale
La lettre d'information
 

Messes - Célébrations
Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Mentions légales
Webmestre - Infos
^ Haut ^