Texte à méditer :  
"Petits enfants, n’aimons pas en paroles ni par des discours,
mais par des actes et en vérité"

   (1 Jean 3, 18)

Husseren-les-Châteaux - 2. Le village
HUSSEREN-LES-CHÂTEAUX - 488 habitants

 

husseren3.jpg


Géographie, économie, tourisme

Husseren-les-Châteaux est un village viticole perché à 380 mètres d’altitude au pied du massif du Hohlandsberg et des Trois Châteaux, à 7 km de Colmar. Il est le village le plus élevé du vignoble alsacien. La vue sur la plaine du Rhin jusqu’à l’horizon de la Forêt Noire et, par temps clair, jusqu’aux Alpes y est splendide.
 

Une quarantaine de familles vivent essentiellement de la viticulture. Les vignerons sont fiers de leurs grands crus Eichberg et Pfersigberg et disposent de nombreux caveaux de dégustation.

hussvillage8.jpg
Une quinzaine de gîtes ruraux ou meublés, 8 chambres d’hôtes et un hôtel restaurant de bon standing un peu caché à l’orée de la forêt (38 chambres), font de Husseren, planté au point de départ de la pittoresque Route des Cinq Châteaux, un lieu idéal pour de nombreuses promenades et randonnées pédestres dans le massif forestier, véritable havre de paix et de tranquillité pour touristes et citadins fatigués.
 

hussvillage5.jpg


A travers l’histoire

Cité pour la première fois dans les archives de l’évêché de Bâle en 1247, Husseren doit son existence à la construction des Trois Châteaux entre le XIIe et le XIIIe siècle. Les artisans et ouvriers logeaient dans des cabanes, d’où le nom de « Haüsern », c’est-à-dire « maisons » qui devint Husseren puis Husseren-les-Châteaux en 1925, pour le distinguer de Husseren Wesserling dans la vallée de la Thur plus au sud. En 1440, Husseren devient une véritable commune. La première église est construite, dédiée à saint Léonard.
Prospère avant la Guerre de Trente Ans, sous la tutelle épiscopale de Bâle et des seigneurs de Hattstatt puis de Schauenburg, Husseren connut les malheurs de cette guerre et fut même pillé en 1633 par les Suédois. En 1648, à la fin de la Guerre de Trente Ans, l’Alsace est placée sous la protection des rois de France par le Traité de Westphalie. Deux familles nobles immigrées de Suisse, les De Cambefort et les Poltier, s’installent à Husseren et font construire un château. Ils contribuent au développement de la vigne et du commerce. En 1669 est construite la première école. La Révolution française ne s’y signala que par la brève manifestation d’un maire et d’un instituteur républicains un peu exaltés. Husseren traversa les vicissitudes politiques du XIXe siècle sans trop d’agitation, un peu à l’abri de ses coteaux et aussi à l’écart des agitations de la vie urbaine. En 1885 est construite une troisième église en remplacement de la seconde devenue trop petite et dédiée à saint Pancrace.
La commune donna deux députés à la République : Joseph Martin Rudler en 1848, André Bas en 1945.
 

Date de création : 13/02/2006 @ 13:45
Dernière modification : 02/01/2012 @ 16:45
Catégorie : Husseren-les-Châteaux
Page lue 5817 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article


Pages Infos

Communauté de paroisses

* Notre bulletin mensuel
Lien interparoissial Novembre 2017
(Format Réduit)

Lien interparoissial Novembre 2017
(Format Complet)

Sur votre Agenda en :
Voir sur le lien

Photos
 
* Conseil pastoral
Compte rendu de
la dernière réunion


* Zone pastorale
La lettre d'information
 

Messes - Célébrations
Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Mentions légales
Webmestre - Infos
^ Haut ^